• Votre panier est vide.

Transition pour montage vidéo : 7 erreurs à éviter

Transition pour montage vidéo : 7 erreurs à éviter

Les transitions sont de formidables outils pour monter des vidéos de qualité. Cependant, mal utilisées, elles peuvent vite venir gâcher votre travail ! Nous allons donc voir dans cet article sept erreurs à éviter et surtout sept conseils pour mieux les utiliser.

Où trouver des transitions pour Premiere Pro ?

Si vous souhaitez encore plus de conseils sur l’utilisation des transitions, rendez-vous sur cet article. Vous y retrouverez également des ressources gratuites de transitions efficaces et design pour Premiere Pro !

1. Ajouter trop d'effets de transitions dans votre montage vidéo

La première erreur à éviter en ce qui concerne les transitions pour montage vidéo, c’est la sur-utilisation. En effet, autant des effets et des transitions bien placés sont bénéfiques pour votre montage, autant, en utiliser trop souvent peut donner un résultat très désagréable à regarder. Un comble pour une vidéo. Alors surtout n’en abusez pas pour vos projets vidéo.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous laisser 12 à 24h après avoir fini votre montage et de le revisionner à tête reposée après ce moment-là. Si les transitions attirent votre attention, c’est sûrement parce qu’il y en a trop. Comme pour l’édition d’une photo, si les effets sont trop marqués, vous obtiendrez un résultat pas du tout naturel. C’est la même chose avec l’utilisation de transitions pour votre montage.

2. Utiliser un zoom out pour entrer dans un plan

Une transition pour montage vidéo Zoom Out est un effet de dezoom de votre clip. Ce style de transition donne donc une impression de recul et c’est à cela qu’elle doit servir. Ainsi, si vous utilisez une transition zoom out alors que vous voulez faire plonger le spectateur dans votre vidéo c’est une très mauvaise idée. 

Il faut donc mieux utiliser une transition zoom out pour terminer un montage vidéo que pour le débuter.

3. Utiliser un zoom in pour sortir d'un plan

C’est la même idée que la transition de Zoom In qui a pour effet de zoomer dans l’image et donc de se rapprocher au plus près du sujet. Ainsi, si vous utilisez ce type de transition pour montage vidéo pour changer de plan et passer à la scène suivante (pour un plan complètement différent), cela risque de donner un sentiment d’étrangeté. Sans que le spectateur pointe du doigt la transition, mais il aura sûrement une impression d’une vidéo que ne se déroule pas naturellement.

La transition Zoom in est davantage appropriée pour changer de plan en se rapprochant du sujet ou en essayant de faire plonger le spectateur au coeur de l’action en zoomant sur différents détails par exemple.

Transition pour montage vidéo

4. Utiliser un whip dans le mauvais sens

Dans le style d’erreur de transition pour montage vidéo, celle-ci en est une belle. Un whip est une transition qui permet de remplacer une scène par une autre en déplaçant l’image d’un côté à l’autre sur la première scène. Cela peut se faire vers la gauche, vers la droite, mais aussi vers le haut ou vers le bas. Et c’est là toute l’importance !

En effet, en utilisant un whip, le but est de donner l’impression au spectateur d’être dans la scène et de déplacer son regard de l’autre côté pour trouver la scène suivante. Or, si votre caméra fait un mouvement de la droite vers la gauche et que vous utilisez un effet de whip qui va vers la droite, l’effet ne sera pas du tout naturel ! Soyez donc vigilant sur la bonne orientation de vos transitions pour montage vidéo.

5. Attention à la concordance des plans pour vos transitions pour montage vidéo

Lorsque vous faites un montage vidéo, il est primordial de créer une cohérence dans l’enchaînement de vos plans. Cette erreur ne concerne donc pas l’application d’une transition à proprement parlé mais bien le choix des deux plans qui encadrent la transition.

Par exemple, si vous êtes sur un plan extérieur où il fait nuit, essayez de ne pas enchaîner directement sur un plan extérieur en plein jour dans un autre endroit. Pour éviter cela, vous pouvez par exemple enchaîner sur un plan extérieur en plein jour mais au même endroit ou alors sur un plan intérieur.

Transitions pour montage vidéo

6. Ne pas placer sa transition pour montage vidéo correctement sur la bande son

Vous le savez, le son est une partie majeure de votre vidéo finale. Mais pour que la bande son ne forme qu’un avec vos images, il faut qu’il y ait là aussi une véritable alchimie. Et cela passe par le placement de chaque transition pour montage vidéo.

Comment ajouter une transition ?

En effet, entraînez-vous à entendre les changements de rythme et de vitesse, les beats de votre musique pour faire vos transitions. Vous pouvez également repérer ces moments clés en observant l’effet du changement des ondes sur votre piste sonore.

7. Multiplier les transitions différentes dans un montage vidéo

Enfin, attention à ne pas trop multiplier les transitions pour montage vidéo. Trouvez plutôt votre style en matière de transition en essayez de vous y cantonner. Si vous intégrez une transition ou un type d’effet différent à chaque changement de plan, vous allez vous retrouver avec une vidéo finale qui ne sera pas agréable à regarder, qui n’aura pas d’identité et qui sera un peu too much.

Gardez en tête la chose suivante : la meilleure transition c’est celle qu’on ne voit pas. N’essayez pas d’en faire trop. Une transition doit être au service de votre vidéo et non l’inverse !

5/5

Vous aimez ? Partagez-le avec vos amis !

Facebook
Email
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Vous avez aimé cet article sur les erreurs à éviter pour vos transitions pour montage vidéo ? Si, vous souhaitez apprendre à utiliser ces logiciels et bien plus encore, n’hésitez pas à vous abonner !

Tous les cours avec les formations en ligne !

Premiere Pro
After Effects
DaVinci Resolve
Coffret vidéo
mars 18, 2022
 
© TUTO-VIDEOS 2022 | FORMATION POUR APPRENDRE LE MONTAGE VIDÉO | TOUS LES DROITS RÉSERVÉS | CGV - CGU | INFORMATIONS LÉGALES | VIE PRIVÉE | AFFILIATION